Bandes riveraines

Saviez-vous que, seulement au niveau du lac des Seize Îles, il y a près de 225 propriétés riveraines, dont 85 % d’entre elles sont construites.

Voici quelques objectifs pour protéger les bandes riveraines et les façons d’y parvenir:

Protéger et améliorer les rives des lacs et cours d’eau

  • Appliquer une bande de protection riveraine de 10 ou 15 m autour des éléments du réseau hydrique suivants : lacs, cours d’eau permanents et intermittents, milieux humides ouverts.
  • Continuer à faire le suivi de la renaturalisation des berges suivant l’entrée en vigueur de la réglementation obligeant la revégétalisation des bandes riveraines déboisées à l’aide de végétaux herbacés, arbustifs et arborescents de type indigène et riverain sur une largeur minimale de 5 m.

Pour obtenir un permis ou un certificat

  • Installer un conteneur à déchets d’une capacité suffisante pour éviter un amoncellement de déchets hors du conteneur sur le site pour lequel un permis de construction a été émis.
  • Dans le cas d’un terrain riverain ne disposant pas de chemin d’accès terrestre, les déchets doivent être disposés sur le terrain en dehors de la bande de protection riveraine et retirés du site dès la fin des travaux par l’entrepreneur;

Encadrer les ouvrages de coupes forestières à des fins commerciales afin d’éviter les coupes à blanc

  • Interdire toute coupe forestière dans les bandes de protection riveraine des cours d’eau.

Minimiser les impacts de la localisation de la route principale en bordure du lac des Seize-îles

  • Améliorer la bande riveraine en bordure de la marina

Travaux ou ouvrages en bordure d’un lac, d’un milieu humide ou d’un cours d’eau ou encore dans la rive et littoral)

  • Fournir un certificat de localisation (incluant s’il y a lieu la cote d’élévation en vigueur) de la propriété montrant les cours d’eau et illustrant les bandes de protection riveraines et les marges de recul

Liste des végétaux autorisés dans les bandes riveraines: